Le marché du Retail au Québec

Montreal

Dans le cadre de son développement, Aliznet s’internationalise. Depuis quelques mois, notre équipe s’active en Amérique du Nord et plus précisément au Québec, Canada, avec à la clé un premier succès, l’occasion pour nous de nous familiariser avec ce nouveau marché.

 

Avec une superficie de 10 millions de km², le Canada est le deuxième pays le plus vaste du monde derrière la Russie. C’est aussi la quinzième puissance mondiale avec un PIB de 1 827 milliards de dollars.
En termes d’échanges commerciaux, les Etats-Unis – principal partenaire économique du Canada – totalisent à eux seuls 72,2% des exportations, ce qui offre aux entreprises implantées au Canada une ouverture sur le marché américain.

 

Parmi les provinces les plus dynamiques, le Québec compte 8 millions d’habitants dont une majorité de francophones pour un PIB de 363 milliards de dollars US. Au nombre des secteurs les plus dynamiques, le retail fait office de leader : 5,6 % du PIB du Québec ! C’est le deuxième plus grand employeur privé de cette région avec 450 000 employés. Cependant, le marché de détail au Québec est composé en majorité de PMEs. Par ailleurs, le secteur est en pleine révolution avec l’ascension du commerce digital et des réseaux sociaux.

 

Le Fashion au Québec figure comme l’un des secteurs les plus importants. C’est un marché de 3,2 milliards de dollars qui pèse plus de 56 % du marché canadien du vêtement.

 

Le Luxe est un secteur qui connaît des hauts et des bas. Ce marché est particulièrement encombré et difficile d’accès. Cela dit, la demande auprès des détaillants du luxe est forte et alimente d’importants projets d’agrandissement de centres commerciaux à travers le pays.

 

La Distribution spécialisée compte en moyenne 400 entreprises dans les différentes branches. L’industrie du meuble par exemple occupe une part enviable au sein du tissu manufacturier avec d’énormes débouchés sur le marché américain.

 

Le Commerce de détail et de gros en Alimentation génère quant à lui des revenus de plus de 20 milliards de dollars par an et emploi 128 000 personnes.

 

Le E-commerce ne représente actuellement que 5 ou 6 % des ventes au détail enregistrées au Canada. Cette activité offre donc de belles perspectives de progression notamment pour les entreprises déjà implantée physiquement : 57 % des e-consommateurs québécois privilégient en effet les sites de détaillants ayant une présence physique au Canada.